Cinq jeunes qui visent le pouvoir

May 19, 2014

 

D’emblée, certains verront dans le titre de ce billet un aspect négatif. Pourtant, le débat électoral qui s’est tenu samedi à l’ULB autour du thème - ô combien important - de l’Emploi des jeunes à Bruxelles tend au contraire à mettre en avant ces 5 jeunes de 21 à 23 ans qui ont une véritable volonté de faire bouger les choses et participer au débat politique. Arriver au pouvoir pour peser sur les décisions. 
 

Devant environ 150 étudiants faisant fi de la chaleur extérieure ou de la retransmission en direct de matchs de foot décisifs, Aymeric de Lamotte (MR), Julien Uyttendaele (PS), Hadrien de Kerchove (cdH), Hugo Périlleux Sanchez (Ecolo) et Delphine De Valkeneer (FDF) ont démontré qu’une nouvelle génération enthousiaste et engagée est déjà présente sur les listes électorales. Vous souhaitez voter pour de nouvelles têtes ? Elles existent donc bien. Elles vous tendent leurs tracts…

 

Tous n’ont pas la même assurance, ni le même débit de parole. L’un parle en public de manière naturelle, l’autre en fait trop et met des intonations sur des mots qui affaiblissent quelque peu sa crédibilité. Ils avaient visiblement bien préparé le débat, relus leurs fiches, vérifié les dernières statistiques, affiné leurs arguments, ainsi que les flèches qui déstabiliseront l’adversaire et réjouiront l’auditoire. Bref, ils sont à l’image de leurs aînés, l’arrogance en moins. Le ton était plutôt cordial – mais pas toujours -, parfois même constructif. Mais, tous les cinq restaient - trop souvent - de fidèles porte-voix de leur liste, de leur parti. Dommage. Encore l’un ou l’autre scrutin et ces jeunes seront nos responsables politiques. D’ici-là, il serait regrettable qu’ils perdent leur fraîcheur et abandonnent leurs idées personnelles.

 

Aux jeunes qui se lancent en politique, qu’ils gardent le plus longtemps possible leurs idéaux, leurs convictions propres. Et surtout, qu’ils se forgent chacun leurs visions de la société qu’ils souhaitent porter. Car l’électeur n’attend pas une nouvelle génération d’élus pour une simple question de rajeunissement de la classe politique, mais pour voir émerger des idées nouvelles. Le succès de ce débat le confirme. Les étudiants dans l’auditoire ne sont pas venus voir des vedettes de la Rue de la Loi, mais entendre des personnalités en devenir. Ce qu'ils sont, indéniablement...

 

 

 

Source: http://www.lalibre.be/actu/politique-belge/cinq-jeunes-qui-visent-le-pouvoir-537a301e35704f05d6973347

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Incendie de Notre-Dame : "Une invitation à sortir de notre torpeur"

May 14, 2019

1/6
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives