Mon programme pour les élections 2018

Mesdames, Messieurs,

Chers amis,

 

 

Je vous adresse cette lettre pour vous annoncer que je me présenterai à la 4e place de la liste « Open MR » aux élections communales du 14 octobre 2018. J’espère pouvoir compter sur votre confiance lors de ce suffrage, afin de poursuivre pendant six nouvelles années mon action constructive et déterminée au sein de notre Conseil communal.

 

Au fond de moi, je ressens la politique comme une vocation. J’ai toujours considéré l’engagement politique comme la meilleure manière d’aider les gens et de servir la société.

 

La démocratie belge souffre parfois d’un manque de vision. La compétence est essentielle mais elle n’est pas suffisante. Il nous faut renouer avec un projet politique à long terme qui commence par une analyse sans fard de notre présent pour mieux anticiper notre avenir.

 

Je veux marquer une rupture. J’aimerais dès lors ne pas me limiter dans cette lettre aux seuls enjeux communaux mais vous faire part de ma vision, toujours en construction, de notre commune, de notre région, de notre pays à l’intérieur de l’Union européenne.

 

J’espère que pourrons en discuter lorsque je viendrai à votre rencontre dans la commune !  

 

Je crois :   

  • A la vérité et au courage en politique toujours au service de l’intérêt général ;

  • Au rassemblement des talents et des volontés pour porter des projets, ce qui renvoie à notre devise nationale : « L’union fait la force » ;

  • A une politique publique enracinée dans une histoire, une culture et une géographie qui nous rassemblent ;

  • A la liberté, à la responsabilité, à l’effort et au mérite ;

  • Au don de soi, à l’investissement gratuit pour autrui et dans des causes qui nous dépassent.

 

Mes combats pour l’Europe et la Belgique :

  • Une Belgique unie et une Union européenne efficace et proche des citoyens ;

  • Une citoyenneté qui se base sur un socle commun de valeurs issues de notre identité et de notre héritage ;

  • Une école de la transmission des savoirs et des compétences qui permet l’égalité des chances. Une écolemultilingue qui récompense l’effort et garantit la liberté de choix des parents et l’autonomie des établissements ;

  • Une diminution de la fiscalité au profit de notre classe moyenne ;

  • Une sécurité sociale généreuse mais contrôlée qui vient en priorité en aide aux blessés de la vie ;

  • Un progrès technique qui doit se conformer aux impératifs humanistes, bioéthiques et environnementaux ;

  • Une production locale et éthique qui favorise notre économie et se soucie de notre environnement ;

 

Mes combats pour Bruxelles, ma ville :

 

  • Bruxelles, tu y travailles : Défendre nos commerces de proximité qui créent un lien social essentiel  ; Promouvoir nos entreprises, moteurs de notre économie et l’emploi des Bruxellois dans ces entreprises ;

 

  • Bruxelles, tu y bouges : Désengorger Bruxelles par la mise en chantier immédiate d’un réseau de métro digne de ce nom (en s’inspirant du partenariat public privé qui a permis de construire à Madrid 55 stations en 5 ans) avec une planification concertée des travaux et un renforcement d’un réseau de pistes cyclables sécurisées ;

  • Bruxelles, ma belle : Protéger ce qu’il reste de notre magnifique patrimoine architectural, un des atouts touristiques majeurs de Bruxelles ;

 

  • Bruxelles, tu l’aimes : Lutter contre l’islamisme qui endoctrine certains jeunes, notamment par l’instauration d’un parcours d’intégration exigeant et obligatoire mais aussi par l’amélioration de la qualité de vie dans les quartiers sensibles.

 

Mes combats pour Woluwe-Saint-Pierre, ma commune :

 

  • Convivialité et sécurité : Créer, en lien avec les habitants, de nouveaux « Partenariats Locaux pour la Prévention » afin de créer davantage de lien social et de garantir la sécurité ;

 

  • Bonne gouvernance : Maintenir à jour la liste des rémunérations de tous les mandats communaux sur internet ;

 

  • Commerce de proximité : Soutenir le commerce local et recréer un lien de confiance avec les commerçants ;

 

  • Avions : Lutter contre les nuisances sonores en exigeant une diminution du nombre de vols au-dessus de notre commune comme le promeut actuellement François Bellot, Ministre fédéral MR de la Mobilité ; défendre l’extension de la « période de nuit » de 22h à 7h durant laquelle tout survol de Woluwe-Saint-Pierre serait interdit ;

 

  • Champ des Dames Blanches : Défendre vigoureusement le champ des Dames Blanches et la qualité de vie des riverains contre le projet d’urbanisation massive et irresponsable de la majorité communale (cdH – Défi - Ecolo) et du cdH bruxellois (Céline Frémault, Ministre du Logement) ;

 

  • Incivilités : Permettre aux gardiens de la paix de devenir des agents sanctionnateurs, c’est-à-dire autoriser ceux-ci, suite à une formation, de constater des incivilités constituant des infractions et de les sanctionner ;

 

  • Emploi : Promouvoir les initiatives telles que « DUO for a JOB » pour inciter des seniors (50+) expérimentés à prodiguer leurs conseils à des demandeurs d'emploi et les aider à s'insérer sur le marché de l'emploi ;

 

  • Seniors : Améliorer la qualité de vie des seniors en créant un « Club 65 » et en regroupant en un guichet unique tous les services d’aide et de soins à domicile ;

 

  • Mobilité : Promouvoir l’usage du vélo en établissant un véritable réseau de pistes cyclables continues, sécurisées et balisées ;

 

 

Voilà les convictions et les combats qui fondent mon engagement ! J’espère pouvoir compter sur vous pour les enrichir et sur votre soutien afin de les porter ensemble à l’avenir.

 

Je vous prie de croire, Mesdames, Messieurs, chers amis, en mon complet dévouement.

 

 

 

 

Aymeric de Lamotte

© Copyright 2018 Aymeric De Lamotte. Tous droits réservés. Créé par webilard.